Hero Corp – Saison 1

J’ai envie de vous parler d’une petite série française trop méconnue à mon goût.

Hero Corp, c’est l’histoire de John qui se rend dans un village paumé de Lozère pour y enterrer sa tante qu’il n’a pas vu depuis des années.

Quand il décide de rester quelques jours au village, il se rend compte que les habitants sont bien étranges et qu’ils cachent quelque chose. Ça se complique quand ils n’ont pas l’air décidé à le laisser partir. Les choses deviennent plus claires quand il voit sa tante, revenue à la vie, lui annoncer qu’il est dans un village de Super-Héros et qu’il doit les sauver de The Lord, un Super-Vilain, que tous croyaient mort depuis vingt ans…

Hero Corp Saison 1

Dans la famille Astier, je demande le frère. Pas Alexandre – à qui l’on doit Kaamelott – mais Simon. Bonne pioche ! A croire que dans la famille, le talent est dans les gènes. C’est en effet Simon Astier que l’on retrouve derrière le projet qu’il a créé, réalisé et co-écrit.

Il serait facile de vouloir comparer Hero Corp à Kaamelott, et c’est vrai qu’on y retrouve la même qualité d’écriture, une finesse dans les dialogues et une façon de jouer avec langue qui est toujours bien maitrisée et tordante à entendre et à réécouter, mais la comparaison s’arrête là.

Le Maire : Vous avez fait connaissance avec les habitants ?
John : Ouais.
Le Maire : Et alors ?
John : Et alors je vais rien dire parce qu’il y en a sûrement qui sont de votre famille et j’ai envie de blesser personne.

Des personnages hauts en couleur, des situations déjantées lorgnant même du côté de l’absurde, et des héros plus has been que super qui doivent reprendre du service.

On a le Captain Cold qui était capable par le passé de créer des vagues de froid mais qui aujourd’hui peut à peine refroidir une boisson en tenant un verre. Il y a aussi Burt, anciennement Acid Man, qui projetait de l’acide avec ses mains, qui en est réduit à faire sortir du shampoing extra-doux qui ne pique même pas les yeux… Ou encore Doug, ancien avocat au sommet, qui a du abandonner sa profession après avoir acquis le pouvoir de se raidir dès qu’il entend un mensonge… Une panoplie de héros légèrement barges qui deviennent au fil des épisodes assez attachants.

Le petit budget de la série la rend assez intimiste, le côté cheap des effets spéciaux participe à l’effet « fait-maison entre copains », mais les bonnes idées défilent et la photographie assez magnifique réhaussent le niveau. Et enfin, j’ai trouvé les illustrations du générique, références aux grands comics américains, vraiment joliment dessinées…

Hero Corp - The Lord

En revanche, j’ai trouvé quelques défauts dans ce tableau qui pourraient en décourager certains.

D’abord, il faut reconnaître que tous les acteurs ne sont pas au point et j’ai vraiment eu du mal avec le jeu d’Agnès Boury, qui joue la tante de John. J’ai espéré tout du long qu’elle s’améliore, mais c’est laborieux…

Ensuite, la série met énormément de temps à se mettre en place. On perd beaucoup de temps à présenter tous les personnages et il y a plusieurs épisodes qui étaient certes assez drôles mais où j’ai eu l’impression qu’il ne se passait « rien » ou que l’histoire n’avançait pas. C’est dommage…

Dommage parce qu’une fois lancée, l’histoire est vraiment prenante et se permet même de laisser planer le suspense… Et la fin de la saison 1 ne donne qu’une envie : enchainer la saison 2 !

Hero Corp ne révolutionne peut-être pas le monde des séries, mais Simon Astier s’attaque au mythe des super-héros avec humour et c’est une vraie bouffée d’air frais. Une série vraiment drôle et ingénieuse, qui malgré tous ses petits défauts, devient vite addictive !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

5 réflexions au sujet de « Hero Corp – Saison 1 »

  1. j’ai l’impression de lire ma propre critique sur la série. C’est exactement ça, une bonne petite série très prenante… mais des acteurs pas tous au point et une intrigue qui met un peu trop de temps à s’installer. Sinon, c’est vraiment à découvrir. Je ne m’attendais pas à aimer et ça a été une vraie bonne surprise.

    • Non, pas de saison 3 prévue à ce jour. Il y a eu une pétition et plusieurs évènements d’organiser mais aucune chaine TV semble vouloir financer le projet…
      Mais Simon Astier assure qu’il y aura une suite/fin, mais pas télévisuelle…
      Dans quel format ? Comic ? Web série ? Telle est la question…

  2. Tiens le Coin d’Oniros à rouvert ses portes ! Moi perso j’ai bien accroché à cette sympathique série (même si j’ai envie d’étrangler la tante moi aussi lol). ça change un peu de ce que l’on peut voir en France et il s’est bien débrouillé le petit Astier avec le peu de moyens qu’on lui donne. Je pense que cette série continuera en format web série (la plupart des gens qui l’ont vu l’ont découvert sur le net donc…) J’espère en tout cas qu’il réussira a trouver quelques financement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>