[Pilot] The Event

Je ne parle pas souvent des pilots que je teste tout au long de l’année avant de me décider ou non d’entamer une nouvelle série. Il y a quelques temps encore, j’avais envie de tout regarder, de jeter un œil à toutes les nouveautés, de peur de passer à côté d’une bonne série. Aujourd’hui, je me suis bien calmée à ce niveau-là. Je reste à l’affût certes, mais je suis beaucoup moins sérivore. Je prends le temps de me renseigner avant de céder à l’attrait d’un pitch, je me fis davantage à l’avis de certains blogueurs. Pour d’autres séries, la curiosité l’emporte et je préfère quand même me faire un avis personnel.

C’est le cas de The Event.
J’en avais parlé quand NBC l’avait annoncé, et elle me tentait bien. Parce que la force de The Event, c’est de prétendre pouvoir occuper une case du paysage télévisuel laissée vide par des séries comme Lost et Flashforward entre autres.

Dans ce pilot, on fait la connaissance des personnages principaux. On rencontre la famille Buchanan, le Président et son entourage, une mystérieuse prisonnière et Sean. Tous, j’imagine, vont être plus ou moins rattachés les uns aux autres au fil de la saison.

Puis il y a donc cet événement qui se prépare, mais on ne sait pas quoi. Il y a des prisonniers qui doivent être libérés, mais on ne sait pas qui ils sont. Il y a cette fille qui disparaît de la surface de la Terre, mais on ne sait pas comment. En gros, on avance complètement à l’aveugle dans ce premier épisode, et c’est assez gonflé pour un pilot de nous donner si peu d’indices pour la suite. J’imagine – encore – que toutes ces pistes vont se mettre en place pour nous mener doucement jusqu’à l’évènement.

En attendant, The Event joue avec le temps, change de point de vue de personnages, remonte le temps, pour revenir dans le présent sans prévenir. Des aller-retours sensés donner du rythme ou du suspense ou je ne sais quoi, qui m’ont surtout profondément agacé, en empêchant de s’immerger complètement dans l’histoire.

 A la fin de l’épisode, le pilot n’a pas été efficace sur moi. Impossible de m’attacher à un seul des personnages, ni d’être intriguée par ces mystères. Peut-être trop échaudée par la grande déception qu’a été Flashforward. Au final, je me demande si ça vaut le coup de s’impliquer à nouveau dans une nouvelle série qui ressemble à un mauvais mélange de Lost, de V et de 24.

 S’il y a un lecteur qui a à cœur de défendre cette série et me donner ses arguments pour que je persévère, qu’il le fasse ou se taise à jamais…

Day 11 – A show that disappointed you

- La série décevante

Flash Forward.

flashforward

Pff… Quelle déception !

Pourtant l’idée de base avait tout pour rendre la série intéressante – et pour me plaire.
Mais s’il y a une chose que je ne supporte pas, c’est d’avoir l’impression que les scénaristes se foutent de ma gueule. Et là, pour moi, c’était flagrant… Gâcher autant de pistes, sous-utiliser la moitié du casting pourtant prometteur, se perdre dans des sous-intrigues inutiles, quel dommage…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...