Spaced, série pionnière de geeks

Spaced, c’est une série anglaise qui a un peu plus de 10 ans (1999) et qui n’a pas pris une ride. Pour la situer, elle s’inscrit dans la même veine que The Big Bang Theory ou The IT Crowd : bourrée de références à la culture pop, au cinéma, aux séries, aux jeux vidéos et aux comics.

Après visionnage des 14 épisodes qui forment les deux uniques saisons de Spaced, on peut la qualifier comme pionnière dans le genre, à une époque où – il me semble – la tendance « geek » n’était pas aussi mise en avant qu’aujourd’hui.

C’est l’histoire de Tim et Daisy, deux jeunes un peu paumés qui se rencontrent par hasard dans un café. Tim est dessinateur de comics, qui n’a encore jamais vendu ses œuvres. Il bosse en attendant dans un magasin de comics. Daisy est journaliste – ou plutôt aimerait l’être – et trouve toujours une bonne excuse pour ne pas se mettre devant sa machine à écrire.

Tous les deux galèrent à trouver un logement et ils décident donc de se faire passer pour un couple d’honnêtes travailleurs pour décrocher la location d’un appart.

Ils trouvent leur bonheur dans une maison partagée au 23 Meteor Street, où vivent Marsha, leur propriétaire et Brian, un artiste conceptuel qui ne trouve son inspiration que dans la colère, le désespoir et l’agression. Le meilleur ami de Tim, Mike, et la meilleure amie de Daisy, Twist, leur rendent visite fréquemment et complètent cette bande de joyeux lurons.

La série suit leur quotidien, assez ordinaire mais souvent mouvementé, penchant parfois dans le surréalisme le plus barré. Chaque épisode, centré sur un sujet, recèle un paquet de références et je suis sûre d’en avoir loupé pas mal, notamment dans le domaine des jeux vidéo et des comics. On a droit à de nombreuses allusions à Star Wars (l’évocation de la Menace Fantôme met Tim dans tous ses états), à Matrix, à 2001, l’Odyssée de l’espace, à Tekken dans les faux combats entre Tim et Mike, à X-Files, Fight Club, Scooby-Doo… et même un clin d’oeil à Doctor Who avec le Tardis dans la boutique de comics !

La réalisation que l’ont doit à Edgar Wright est particulièrement soignée. Chaque scène est tournée comme un film et on est bien loin des sitcoms classiques tournées exclusivement en plateau, avec rires enregistrés. On croise à plusieurs occasions les prémisses et les idées qu’il développera dans ses longs métrages Hot Fuzz ou Shaun of the Dead (dans lesquels on retrouve d’ailleurs les inséparables Simon Pegg et Nick Frost).

Les dialogues écrits (et joués donc) par Simon Pegg et Jessica Stevenson sont de petites perles et leur duo fonctionne à merveille. Les seconds rôles sont tout autant barrés et franchement drôles.

En parlant du casting, le Whoniverse est vraiment petit et jamais loin dans les séries anglaises, puisque de nombreuses têtes se retrouveront plus tard dans des épisodes de Doctor Who.

Jessica Stevenson (devenue Haynes) sera Joan Redfern, l’institutrice dont Ten tombe amoureux quand il est temporairement humain dans The Family of Blood. Simon Pegg fera une apparition dans The Long Game dans le rôle de l’Editor. On croise Mark Gatiss (scénariste et acteur) qui joue ici un agent façon Matrix.

Et ô joie ! John Simm – le génial Master – est ici un trafiquant, silencieux mais ô combien sexy !

Bref, Spaced est une série riche, aussi bien du point de vue de l’écriture que du visuel. C’est un petit bijou d’humour avec des références à la pelle, qui n’a pas souffert du poids des années… A voir un jour ou l’autre, mais attention série culte !

Edit : Je sais que ce n’est pas toujours évident de trouver ces petites séries anglaises dont je vous bassine parle à longueur de blog, mais pour celle-ci, pas d’excuses, je vous propose l’Intégrale de Spaced en streaming pour vous faciliter la vie, rien que ça !

The IT Crowd : ce soir la saison 4

L’attente a été longue mais c’est ce soir que l’on retrouve Roy, Moss et Jen dans leur sous-sol de Reynholm Industries avec la saison 4 de The IT Crowd !

Pour patienter encore un peu, je vous propose un panorama à 360° du plateau où est tournée la série.

itcrowd-behindscenes

Vous pouvez cliquer sur l’image pour accéder au panorama.

La photo a été prise juste avant le tournage de la saison 4 et avant que le public ne prenne place. On peut apercevoir dans le fond les autres plateaux temporaires ainsi que le fond vert des effets spéciaux…

Enjoy !

A la recherche de la série comique : Community ?

Je suis désespérément à la recherche de petites séries comiques à me mettre sous la dent.

Depuis la fin de Scrubs et des aventures hilarantes de JD, Elliot, Turk, Cox & co, j’ai du mal à trouver et à accrocher à une série au format court, facile à regarder avant de se coucher, qui offre de bonnes tranches de rires.

Scrubs

Il y a The Big Bang Theory qui vient de terminer sa 3ème saison. Sheldon vaut à lui seul qu’on s’y arrête. Ses tics et ses manies me font mourir de rire et je trouve Jim Parsons juste génial ! Malgré l’essoufflement de la relation entre Leonard et Penny, et la complète sous-utilisation de Raj et Howard, ça reste une série que j’ai hâte de reprendre…


big-bang-theory-cast

Je suis une fan de la première heure de How I Met Your Mother. Et une fan de base de Barney Stinson. Qui ne l’est pas ? Mais si les premières saisons m’avaient vraiment plu, la dernière m’a vraiment déçue. J’ai la désagréable sensation que les scénaristes ne savent pas où ils vont, et ça, c’est radical chez moi, ça me coupe l’envie de les suivre…

himym

Je me suis éclatée avec The Office US et Steve Carrell. Ce type est complètement barge et tout le reste du casting est vraiment excellent. Il me reste une ou deux saisons à rattraper (que je garde de côté avant de ne plus rien avoir à regarder) et je sais que je ne vais pas m’ennuyer…

The_Office

J’attends la nouvelle saison d’IT Crowd avec impatience, je me refais les saisons précédentes et sans surprise, je m’en lasse pas…

it-crowd

Mais voilà, en ce moment, c’est un peu une période creuse je trouve…

Suite aux conseils de Céline des Critikeurs, je me suis penchée sur cette nouvelle petite série : Community.

Et c’est franchement drôle !

community

C’est l’histoire de Jeff, avocat, beau gosse, la trentaine, qui se voit dans l’obligation de retourner à la fac pour valider le diplôme qu’il n’a jamais eu. Dans cette fac publique (community college), il doit côtoyer d’autres étudiants, tous d’âges, de communautés et d’horizons différents. Le groupe d’études qu’il monte juste pour séduire une jolie blonde, va finalement réunir ces joyeux lurons que l’on va suivre au fil des épisodes.

Tous les personnages sont des clichés d’eux-même et les scénaristes en jouent. Les intrigues sont loufoques et tournent autour de cette communauté qui apprend à se connaitre. Les références pop et geek fusent, les situations font rire de bon cœur, les épisodes s’enchainent… Bref, ce que je cherchais ! Je vais poursuivre et ferai un petit bilan le moment venu…

Et sinon, vous avez des petites séries comiques dans le genre à me conseiller ?

Day 02 – A show that you wish more people were watching

- La série qui mérite d’être plus connue

The IT Crowd

theitcrowd

Mélangez The Office et The Big Bang Theory, et vous obtenez The IT Crowd

On y suit les tribulations de l’équipe d’un département informatique constituée de Roy, Moss et Jen, officiant dans les  locaux bordéliques et dépourvus de fenêtres d’un sous-sol de Reynholm Industries, grande et obscure entreprise londonienne.

C’est de l’humour absurde et terriblement drôle. La seule sitcom qui réussit à me faire rire à chaque fois.

Les saisons comptent 6 épisodes, et la saison 4 sera diffusée à partir du 25 juin sur Channel 4.



Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...