Day 20 – Favorite kiss

- Le baiser préféré

Il est important pour moi de bien différencier Favorite kiss et Favorite ship (le Day de demain). Parce que si je suis une grande shippeuse dans l’âme, je reste très exigeante sur la concrétisation des ships (vous me suivez ?)

Et finalement, en y réfléchissant, il y a peu de baisers qui m’ont vraiment émue ou marquée dans ma vie de sériphile.

J’en ai choisi 3. Pour des raisons différentes et complètement subjectives…

Pushing Daisies. Chuck et Ned. Saison 1, épisode 3 - The Fun in Funeral.

Parce que c’est un baiser spontané, vraiment original et super romantique. D’autant plus touchant que leur amour est impossible. Comment s’embrasser quand il est interdit de toucher celle que l’on aime ?

Torchwood. Jack et Ianto. Saison 2, épisode 3 – To the Last Man.

- Would you go back to yours ? If you could ?
- Why, would you miss me ?
- Yep.
- I left home a long time ago. I don’t really know where I really belong. Maybe that doesn’t matter anymore.
- I – don’t you get lonely.
- Going home wouldn’t fix that. Being here, I’ve seen things I never dreamt I’d see. Loved people I never would have known if I’d just stayed where I was.
- And I wouldn’t change that for the world.

[Bonus]

Queer As Folk. Brian et Justin. Saison 5, épisode 10.

Juste après l’explosion du Babylon. Brian retrouve Justin et lui dit qu’il a eu très peur. Ce grand crétin le serre dans ses bras et lui dit qu’il l’aime. Enfin. Après 5 saisons. Juste un murmure au creux de l’oreille et un baiser.

Day 01 – A show that should have never been canceled

Le 30 Days TV Meme, c’est un petit jeu qui tourne sur quelques blogs et j’ai décidé de me lancer à mon tour.

Le principe est simple : 30 questions sur les séries, 1 question par jour pendant 30 jours.

C’est parti !

Day 1 – A show that should have never been canceled

- La série qui n’aurait jamais dû être annulée


pushing-daisies

Pushing Daisies, c’est un bonbon acidulé qu’on laisserait fondre sur la langue.

C’est une série un peu OVNI, complètement craquante.

C’est l’histoire de Ned qui a le don encombrant de pouvoir de ressusciter les morts par un simple contact. Le revers de la médaille étant que s’il les touche une deuxième fois, il les renvoie pour de bon dans l’au-delà. Si en revanche il décide de les garder en vie, d’autres mourront à leur place, pour rétablir une sorte d’équilibre cosmique.

Un jour, Ned retrouve son amour d’enfance, décédée, qu’il ramène à la vie sans pouvoir se décider à la renvoyer chez les morts. Quelqu’un d’autre meurt donc à sa place. Et Ned se retrouve face à la seule fille qu’il ait jamais eu envie de toucher – et il ne pourra bien sûr jamais le faire sous peine de la tuer instantanément…

C’est une série fraiche et légère, un peu loufoque, comme si Amélie Poulain avait rencontré le Big Fish de Tim Burton… et qui a été annulée à mon grand désespoir au bout de deux saisons…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...